Présentation de Marie-Sophie créatrice d'Ovni et Coquillage
Un bijou à votre image

Enchantée, je m’appelle Marie-Sophie, je suis arrivée chez Escale Création en juin dernier pour créer Ovni et Coquillage.

Designeuse sensible à la beauté et à ce que cela raconte, j’accompagne la Femme dans la réalisation d’un bijou personnalisé qui deviendra son talisman. Ce que j’aime dans cette démarche c’est le côté humain et transformateur qui permet aux femmes de dévoiler qui elles sont à travers un bijou personnalisé. L’écoute, la bienveillance et la créativité sont mises au service de la sensibilité.

Pourquoi Ovni et Coquillage me direz-vous? Parce que cela parle d’objets, l’un est ancestrale, l’autre est encore un mystère. Cela désigne l’alignement entre nos valeurs et notre instinct. Un alignement que je cherche à retranscrire dans le bijou. 

Les valeurs sont enracinées dans notre être comme les coquillages peuvent être fossilisés dans la roche ou à fleur de sable, remués et retournés par les vagues de la vie. Notre instinct plus mystérieux est comme un ovni, il peut paraitre venir de nulle-part et incompréhensible; néanmoins sa manifestation vous guide.

Ma conviction est qu’un bijou doit représenter cet alignement ainsi il n’est plus un accessoire de mode saisonnier mais bien un talisman intemporel!

Avant d’aller plus loin je souhaite vous remercier de m’avoir lue jusque-là. Si le temps vous manque, vous avez l’essentiel de mon actu! Le site ne devrait plus tarder, en attendant, vous pouvez retrouver mes créations sur instagram :

https://www.instagram.com/mariesophiehorte/

https://www.instagram.com/ovnietcoquillage/

Si vous êtes curieu.x.se, la suite traite plus de mon parcours avant Escale Création. Si j’avais dû faire un portrait il y a 1 ans il aurait ressemblé plutôt à ça:

Bonjour, je m’appelle Marie-Sophie, salariée designer conceptrice CAO. J’ai passé un diplôme de designer pour pouvoir créer tout en étant dans le monde de l’industrie. L’idée d’avoir un CDI avec un bac +5 est rassurante.

Ce genre de témoignage vous l’avez peut-être déjà lu 100 fois n’est-ce pas? La suite l’est certainement tout autant :

J’ai commencé mon expérience professionnelle en tant que designer salariée en créant des chambres pour enfants (lit bébé, armoire, etc…), et j’aurai pu la finir en restant chez un fabricant de plaques funéraires (finalement, ce grand écart n’est peut être pas si banal!). Entre temps l’occasion s’est présentée de faire un peu de PLV dans la grande distribution (vous voyez les containers en cartons remplis de bonnes affaires [(qui entre nous soit dit en sont rarement)] dans l’allée principale de votre hypermarché préféré ;)). Alors oui, la création est au centre de mon activité, mais que ce soit du bois, du carton ou de la pierre, dans ces industries, cela restait relativement plat!

Mon intérêt s’est donc porté sur une discipline plus petite mais plus complexe en terme de création volumique: le bijou! Je suis rentrée dans ce secteur que j’affectionne en tant que conceptrice CAO. C’est à dire que mon job est de modéliser en 3D les idées des autres, en commençant par la grande distribution puis pour la place Vendôme. 3 ans plus tard, je suis toujours là, j’ai appris énormément de choses et ça c’est génial!

Le revers de la médaille est que sans cette créativité je me meurs à petit feu. Un premier électrochoc m’a fait m’en rendre compte. Lorsque j’ai appris que j’étais transférée de la grande distrib’ à la joaillerie des grandes maisons, j’ai su pertinemment que la possibilité de créer s’éloignait encore. Mais bon, qui n’aurait pas rêvé de ce changement ?

Il a fallu qu’un proche subisse un AVC (dont il se remet) pour comprendre que la vie pouvait être imprévisiblement courte et que cela ne pouvait plus durer. Je passais à coté de ce qui me faisait vibrer! Et créer me faisait à nouveau rêver…

Voilà, une rupture conventionnelle et un petit intermède développement personnel plus tard, je rêve de devenir la sorcière créatrice de bijou: celle que l’on vient voir lorsque l’on ne trouve nulle part ailleurs ce que l’on recherche même si on ne sait pas toujours ce que l’on cherche avec la seule certitude est que cela doit avoir un sens. ( < C’est le résultat obtenu lors d’un exercice de projection: qui serais-je dans 300 ans? Essayez, vous seriez peu être surpris.e du résultat!). Ma mascotte aux longues pattes fait référence à cet univers de la Babayaga.

Heureusement mon chemin a croisé celui de la coopérative Escale Création (avant que mon nez ne devienne aussi crochu que ceux des sorcières que l’on voit dans les livres pour enfants)! Je suis ravie de pouvoir expérimenter mon idée de projet dans de telles conditions. C’est tellement enrichissant de pouvoir faire la connaissance de tout cet écosystème et des personnes qui le composent. Merci infiniment pour toutes ces belles rencontres passées et à venir!

Catégories : entrepreneur

Pascale Delas-Berthault

Pascale Delas-Berthault

Coopérative d'activité généraliste implantée au sein de la Coursive d'Entreprises à Saint-Fons, au sud de Lyon, ESCALE CREATION propose à tout porteur de projet de tester et développer son activité indépendante dans un cadre sécurisé et sécurisant.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder
Aller au contenu principal